• Théâtre ONYX •

Plateau partagé : Se faire la belle + Anyway

Leïla Ka / Sandrine Lescourant, Cie Kilaï

Se faire la belle, Leïla Ka

Se faire la belle, s’évader… Comme un lion en cage, vulnérable et insolente, une femme se débat avec ses désordres intérieurs, bien déterminée à résister. Dans ce nouveau solo, Leïla Ka met en geste les désirs d’affranchissement, de liberté et de vie. Elle affirme son écriture chorégraphique singulière, maîtrise une gestuelle qui lui est propre dans une mixité de styles. Bluffant et hypnotique.

© Martin Argyroglo

Anyway, Sandrine Lescourant

Sandrine Lescourant aka Mufasa, se pose, nous pose une question : qu’est-ce qui nous sauve ? Douées de la force et de l’énergie du hip hop, trois danseuses choisissent d’emprunter des chemins sensibles pour inventer un nouveau langage et donner à la danse les moyens d’une résilience. Nos corps sont-ils emprisonnés ? Nos pensées sont-elles entravées ? Alors le mouvement se fait joyeusement libérateur, porteur d’une urgence indispensable pour faire de la révolte une matière pleine d’imaginaires. Essentiel et libérateur.

© Cie Kilaï

Leïla Ka débute son parcours par les danses urbaines qu’elle croise rapidement avec d’autres influences. Après avoir travaillé en tant qu’interprète, notamment pour Maguy Marin, son premier solo Pode ser (2018), primé internationalement, la révèle multiple et inclassable. Depuis, elle a créé le duo C’est toi qu’on adore. Elle est artiste associée au Théâtre de l’Étoile du Nord et au CENT QUATRE-PARIS et accompagnée par le réseau Tremplin jusqu’en 2024.

Danseuse remarquée dans les événements hip hop français et internationaux, Sandrine Lescourant, dit «Mufasa» s’est initiée aux danses académiques, à la danse africaine et à la danse contemporaine pour se consacrer par la suite, en autodidacte, à la danse hip hop. Devenue interprète, elle enrichit son expérience auprès de plusieurs chorégraphes et metteurs en scène dont Thierry Surace,
Pierre Rigal, Sébastien Lefrançois, Anthony Egéa et Amala Dianor. En parallèle, elle développe une pédagogie autour de l’improvisation qu’elle enseigne aujourd’hui en France et à l’étranger. À la tête de la compagnie Kilaï depuis 2015 et déjà auteure d’une trilogie, elle met au centre de son travail les relations humaines et la question sociale.


Se faire la belle
Chorégraphie et interprétation : Leïla ka
Création lumière : Laurent Fallot
Production : Compagnie Leïla Ka
Diffusion : Centquatre-paris
Soutiens & Coproductions : CCN de Nantes ; Chorège – CDCN Falaise Normandie ; DRAC Pays-de-la-Loire ; Espace 1789 – scène conventionnée ; L’étoile du Nord – scène conventionnée ; Le Gymnase – CDCN Roubaix Hauts-de-France ; Le Centquatre – Paris ; Les Hivernales – CDCN ; Les Quinconces – L’Espal, scène nationale ; Le Théâtre – scène nationale de Saint-Nazaire ; Musique et Danse en Loire-Atlantique ; Ramdam – Centre d’art ; Théâtre De Saint-Lyphard ; Théâtre de Vanves – scène conventionnée ; Théâtre du Cormier ; Tremplin Réseaux Grand-Ouest.
Ce spectacle est en tournée avec le 104ontheroad. Leïla Ka, en résidence longue à L’espace 1789, est artiste associée au CENTQUATRE-PARIS, artiste complice de la Garance et est accompagnée par le réseau Tremplin jusqu’en 2024.

Anyway
Chorégraphes : Sandrine Lescourant,
Interprètes chorégraphiques : Marie Marcon, Lauren Lecrique, Khoudia Touré
Lumières : Esteban Loirat
Coaching vocal : Najoi Bel Hadj
Composition musicale : Isabelle Clarençon
Vidéo : Jennifer Aujame
Avec la collaboration artistique de Chrystel Jubien
Production : Garde Robe
Contact : Garance Juffroy & Marion Poupinet
Co-productions : Théâtre Louis Aragon – Scène conventionnée d’intérêt national Art et création > danse (Tremblay-en-France), Théâtre Jean Vilar (Vitry-sur-Seine), CCNRB Rennes dans le cadre de l’Accueil Studio, La Villette (Paris), Espace 1789 (Saint-Ouen), La D.R.A.C. (Île-de-France), Le Flow (Lille), Fabrik moves supported by DiR – Dance in Residence Brandenburg, a cooperation project of fabrik moves Potsdam and TanzWERKSTATT Cottbus. The program is supported by DIEHL+RITTER/TANZPAKT RECONNECT, funded by the Federal Government Commissioner for Culture and the Media as part of the NEUSTART KULTUR initiative, the State of Brandenburg, the City of Potsdam and the City of Cottbus.
Prêt studio : Le 104 (Paris).
« La représentation bénéficie d’une aide à la diffusion attribuée par le réseau Sillage/s avec la soutien de la DGCA/ Ministère de la culture ».

DATES ET HORAIRES
  • Ven 13 – 21h

Durée : 30 min + 30min

TARIFS
  • Tarif festival : 15€
  • ONYX : 5-20€

RÉSERVER UN BILLET

COMMENT Y ALLER ?
  • Théâtre ONYX

Place Océane, Saint-Herblain

Tramway Ligne 1, arrêt Schoelcher ou Tourmaline

AUTRES SPECTACLES QUE VOUS POURRIEZ AIMER

/ Villes de papier
/ Bach in situ-Passage(s)
/ Tie-Break
/ MU
/ Trajectoires au musée / DOERS