• Le Théâtre, Saint-Nazaire •

Création 2023

Ambra Senatore

La chorégraphe italienne Ambra Senatore s’amuse à faire entrer le geste quotidien dans le champ de la danse, et à cultiver l’interaction autant entre les interprètes qu’avec le public. Avec cette nouvelle création, la directrice du Centre Chorégraphique National de Nantes questionne la notion de collectif, en disséquant les liens entre groupe et individu. Ses douze interprètes deviennent une microsociété qui s’interroge sur sa capacité à accueillir les autres et à montrer comment de nouvelles identités se dessinent grâce à la rencontre avec l’altérité. De cette frétillante compagnie naissent des connexions surprenantes, nimbées d’un voile d’humour et d’absurdité.

© Bastien Capela

Chorégraphe et performeuse italienne originaire de Turin, Ambra Senatore est depuis 2016 directrice du Centre Chorégraphique National de Nantes. Sa danse se trouve à cet endroit ténu entre la construction de l’action, la fiction dans la répétition et la vérité de la présence. Au fondement de toute sa gestuelle se trouve le quotidien « observé à la loupe » qu’elle décale, renverse jusqu’à ce que le geste se fictionnalise, jusqu’à ce que la danse se théâtralise. Adepte des surprises, des cuts, et des répétitions qui rappellent le cinéma, Ambra Senatore re-compose le réel à la manière d’un réalisateur. Elle dirige
le regard du spectateur, à lui de recomposer ensuite le puzzle de cette matière chorégraphique et des indices qu’elle sème. Cette façon de jongler avec les situations jusqu’à l’absurde fait affleurer une douce ironie.

Lorsqu’elle prend la direction du CCN de Nantes en janvier 2016, Ambra Senatore apporte dans ses bagages cette danse proche de l’humain, cette façon d’aller à la rencontre des personnes et des lieux. A Nantes comme ailleurs, elle propose des créations in situ dans les écoles (Petits pas et Pas au tableau) ou dans des lieux de patrimoine et musées (Promenade aux…), imagine des rendez-vous- Primavera, Festival Trajectoires, En 2018, elle co-écrit avec le danseur Marc Lacourt, Giro di pista, bal participatif pour les enfants et les familles puis le duo, Il nous faudrait un secrétaire, à l’automne 2020. Ambra Senatore crée, également cette même année, Partita, série de duos pour un danseur et un musicien live et invite l’équipe originelle de sa pièce Passo (2010) à s’investir dans Col tempo (2021), un quatuor où chaque individu, y compris le public, est amenée à faire des choix. Elle travaille actuellement à la réalisation du court-métrage La Lingua al Gatto avec le photographe, plasticien et vidéaste Bastien Capela.


Chorégraphie : Ambra Senatore
Avec : Youness Aboulakoul, Pauline Bigot, Pieradolfo Ciulli, Matthieu Coulon Faudemer, Lee Davern, Olimpia Fortuni, Chandra Grangean, Romual Kabore, Alice Lada, Antoine Roux-Briffaud, Marie Rual, Ambra Senatore
Musique originale : Jonathan Seilman

Lumières : Fausto Bonvini
Production : CCN de Nantes
Co-productions : Le Théâtre, scène nationale de Saint-Nazaire ; Le Théâtre de la Ville de Paris ; KLAP Maison pour la danse – Marseille ; le lieu unique, scène nationale de Nantes

DATES ET HORAIRES
  • Ven 13 – 20h

Durée : 1h15

TARIFS
  • Tarif festival : 15€ / Le Théâtre : 9-25€

RÉSERVER UN BILLET

COMMENT Y ALLER ?
  • Le Théâtre de Saint-Nazaire

 Rue des Frères Pereire, 44600 Saint-Nazaire

 

AUTRES SPECTACLES QUE VOUS POURRIEZ AIMER

/ Life insurances
/ Bach to 3D
/ L’Écho d’un Narcisse
/ Magdaléna
/ 2048