• Musée d'arts de Nantes •

Trajectoires au Musée / L’impassé-e

Julie Nioche / A.I.M.E.

L’impassé-e est un dispositif chorégraphique imaginé par Julie Nioche pendant le confinement d’avril 2020 pour continuer à agir et rencontrer à travers la danse. Il s’agissait alors de rencontrer les voisin.ne.s de l’impasse où elle habite. Dans cette voie privée s’organisaient des temps de partage dans lesquels cette danse offerte et adressée a pris place. À celle ou celui qui lui offrait ‘un mot’ exprimant comment elle ou il aimerait se sentir, Julie Nioche offrait une danse sur une musique proposée en écho. Ce dispositif simple et très direct de rencontre entre spectateur.ice.s et danseuse s’est depuis transmis et déployé.

L’impassé-e s’est partagée d’une impasse à l’autre, d’une voisine à un autre voisin, de Julie Nioche à d’autres danseu.r.ses à Toulouse, Paris et même Quito, Lima, Buenos Aires. Autour de Nantes, une équipe d’artistes la porte désormais où ils, elles pensent important d’ouvrir la rencontre à travers des gestes dansés. Pour le Musée d’art de Nantes, L’impassé-e se déploiera pour la 1ère fois avec des musiciens.ennes live et la rencontre, avec les œuvres exposées.

©N. Prigent

Julie Nioche est danseuse, chorégraphe et ostéopathe. En 2007, avec des collaborateurs venus de contextes professionnels différents, elle participe à la création de A.I.M.E. – Association d’Individus en Mouvements Engagés. L’association accompagne depuis ses projets artistiques et travaille à la diffusion des savoirs du corps dans la société. Julie Nioche travaille la danse comme un lieu de recherche pour rendre visible sa sensibilité et son imaginaire. Chaque création est un projet d’expérimentation, qui porte une attention particulière au processus, au chemin menant à la réalisation. Les pièces sont des questions posées offrant l’espace du débat et de l’échange. La danse est un lieu de rencontre. Les chorégraphies de Julie Nioche sont loin de tout exercice narratif. Elle travaille avec l’histoire des corps professionnels ou pas ; ainsi la danse s’expose aux corps vivants, effaçant les limites ordinaires de la scène. Ses oeuvres partent d’une attention à l’imaginaire qui construit notre identité et notre sensibilité : toutes ces images qui rendent possible ou impossible nos projections, nos mouvements, nos idées et nos actes. Elle donne aussi une place radicale à la scénographie, la musique, la lumière, qui se construisent simultanément avec la danse pour rendre visible cette sensibilité par d’autres points de vue. Tel un écosystème, tous les éléments sont à la fois autonomes et interdépendants ce qui crée une écoute sensitive particulière. Son objectif est de réaliser des oeuvres qu’elle appelle “environnementales”, c’est-à- dire qui cherchent à envelopper assez les spectateurs pour éveiller leur empathie à travers leurs propres sensations, leurs propres imaginaires et leurs mémoires. Elle implique les danseurs avec qui elle collabore dans des danses sensorielles et engageant leur intimité dans le mouvement, ce qui est, à ses yeux, la dimension oubliée de la fabrique politique des corps.


Chorégraphie : Julie Nioche
Interprètes : Julie Nioche, Eli Lecuru, Anne Reyman, Aline Landreau, et 4 musicien.ne.s en live


Production : A.I.M.E. – Association d’Individus en Mouvements Engagés.
A.I.M.E. est compagnie chorégraphique conventionnée avec l’État – D.R.A.C. des Pays de La Loire et est soutenue par la Ville de Nantes.

DATES ET HORAIRES
  • Dim 16 – 16h
  • Jeu 20 – 19h15

Durée : 1h

TARIFS
  • Événement accessible sur présentation d’un billet d’entrée au musée (entrée libre le jeudi) / Sur réservation sur la billetterie en ligne du musée ou sur place à l’accueil-billetterie

RÉSERVER UN BILLET

COMMENT Y ALLER ?
  • Musée d’arts de Nantes

10 rue Georges Clemenceau, Nantes

Tramway Ligne 1, arrêt Duchesse-Anne, Ligne 2, arrêt St Mihiel
Bus C1, C6, 11, 12 / busway 4, arrêt Foch-Cathédrale