Masterclasses professionnelles

À destination des danseur.euse.s professionnel.le.s, assistez à ces masterclasses proposées par les artistes programmé.e.s dans le cadre du festival. Programmation des masterclassesLundi 15 janvier : Mickaël Le Mer – Cie S’poartMardi 16 janvier : Benoit Canteteau – Groupe FLUOMercredi 17 janvier : Héla Fattoumi & Éric Lamoureux – VIADANSEJeudi 18 janvier : Max Fossati –Lire la suite

HABITER SÉRIE VIDÉO CHORÉGRAPHIQUE

La série vidéo chorégraphique Habiter questionne le lieu du théâtre lorsque celui-ci est vide, sans spectateur.rice.s, où seul.e.s les artistes l’occupent. Sept danseur.euse.s nous invitent alors à entrer dans leurs mondes imaginaires et sensibles. Ils essaient ensemble de rendre possible un monde différent, dans lequel il est possible de rater, de faire autrement, d’exister pleinementLire la suite

RITE DE PASSAGE – SOLO II

Avec ce solo transmis au danseur house Michel Onomo, la chorégraphe Bintou Dembélé questionne à nouveau la façon dont le corps est traversé à la fois par l’expérience personnelle et les récits collectifs.Figure majeure du hip hop, Bintou Dembélé trace depuis trente ans un sillon très singulier dans le paysage chorégraphique européen, où elle aLire la suite

MALDONNE

Sur scène, des robes de soirée, de mariée, de chambre, de tous les jours, de bal. À paillettes, longues, bouffantes, ajustées, trop grandes. Des robes qui volent, qui brillent, qui craquent, qui tournent, qui traînent ou tombent. Des robes empires, à baleines, de celles qui valsent, euphoriques, sur Chostakovitch ou bien des robes en pleurs,Lire la suite

MOCHE FORME COLLECTIVE

Ici la danse dialogue avec la notion de beauté célébrant les fragilités, les incohérences et la singularité de chacun·e. Six interprètes s’appuient sur une partition dessinée grand format et un dialogue avec une création musicale live, pour composer une danse au présent, portée par un imaginaire sans concession au service du mouvement et du partage.Lire la suite

INACCESSIBLE VALLÉE

Inaccessible vallée est un solo autobiographique hybride dans lequel Max Fossati déplie des fragments de vie associés à la relation avec son grand-père. Convoqué comme individu, aïeul, défunt et archétype d’une masculinité qui les oppose, il se questionne : comment la présence de cet homme, tout comme son absence, façonnent l’individu qu’il est ? EnLire la suite